presse

« Rebotier, dont la première formation est musicale, est sensible au souffle de la langue et à ses quiproquos : allitérations, vraies, fausses liaisons, homonymie font son miel. Le Rebotier s'apprend vite, c'est une langue où l'homme n'a pas de h et où dieu se dit vieux. » René SOLIS

« Rebotier arrive à saisir dans son essence une civilisation qui ne va pas fort. » Joshka SCHIDLOW

« Jacques Rebotier est un jongleur de mots, un orchestrateur de spectacle, un organisateur de chaos, un multiplicateur de points de vue, un anthropologue encyclopédiste vélocipédiste qui a tenté le tour de l'Omme et n'en revient toujours pas. (...) c'est aussi un citoyen inquiet, il s'interroge en mots et en musique et non sans humour sur l'état de notre planète et sur les mauvais tours que l'humain se joue à lui-même. » Hugues LE TANNEUR

« On aime beaucoup Jacques Rebotier et sa fantaisie. On aime l'esprit d'enfance et d'aventure qui préside à ses spectacles et la manière qu'il a d'embarquer des interprètes avec lui comme s'il partait en randonnée, sans savoir jusqu'où ses pas le mèneront... » Armelle HÉLIOT

« Chez Rebotier, on rigole franchement des absurdités de ce monde, de sa dérive suicidaire, de ses tics morbides. Son travail sur le langage est digne des meilleurs Oulipiens. » Jean-Jacques BIRGÉ

« Bretteur de gutturales, pourfendeurs de labiales, diplômé en salive, Rebotier est un OS de la langue (laquelle est un os où il y a toujours à ronger), c'est aussi un soutier de la syntaxe, une classe de rattrapage à lui seul. » Jean-Pierre THIBAUDAT

« Musicien prodigue, loufoque dramaturge, poète peu sérieux, Jacques Rebotier fait tourner la langue sur elle-même, jusqu'à ne plus rien nous en laisser voir que le dos. Une oeuvre hallucinante où tout est renversé. » Xavier PERSON

« Il a un diable d'humour loufoque et engagé, Jacques Rebotier. Et tout autant de talents d'auteur, de musicien, de metteur en scène. » Odile QUIRIOT

« Jacques Rebotier est un révolté joueur. Comme ce poète est aussi musicien (écrire une symphonie ne lui fait pas peur), il a le sens du swing et du martèlement des mots. Homme de théâtre complet (...). » Gilles COSTAZ

« Je vois en Jacques Rebotier un érudit humaniste, unique en son genre, virtuose polymorphe égaré dans ce monde de spécialisations unique. Il n'est pas non plus touche à tout, c'est-à-dire dilettante attiré par les matières les plus diverses et les pratiquants en amateur. Il est spécialiste de tout ce qu'il touche : la poésie, la composition et la notation musicale, la mise en scène de théâtre, l'étymologie. (...) De tout cela Rebotier fait poème, et du même coup fait théâtre. » David LESCOT 

Télécharger le texte complet