Les 3 jours de la queue du dragon

tabs

On s'est beaucoup interrogé sur le rapport entre les dragons et les clarinettes. Forment-ils, dans le grand arbre de l'évolution, une seule et même espèce ? Ont-ils un ancêtre commun ? Ou bien, sont-ils appelés à se rejoindre dans l'avenir ? En attendant, ils peuvent très bien jouer ensemble... et vous avec eux !

Un conte naïf, entre la leçon de ténèbres et la leçon de choses, un cours complet de bêtse avec des exercices ludiques de conjugaison impertinente, grammaire insolite...

 

Illustrations : Viginie Rochetti

Voir le site de l'éditeur >

ISBN 2-7427-3025-7

 

Les Trois jours de la queue du dragon a été joué pour la première fois en 1993 au musée des Arts et Traditions populaires, dans une version oratorio, par l'Ensemble 2E2M et l'auteur et créé en 2001 dans une mise en scène de Joël Jouanneau. Jacques Rebotier a également écrit une version opéra créé en 2008 à l'Opéra Bastille.

 

Publications

 

+ " Tout est poreux dans cette pièce illustrée et musicale, poésie sonore, loufoque et sérieuse, entre cirque et théâtre, religion et paganisme, queue et coda. Cette œuvre propose un pacte de lecture très ouvert et semble engagée dans une performativité mêlant le dire et le faire, à tel point que l’on peut y lire un traité en acte consacré aux théories de la lecture, de nature fortement phénoménologique. L’expérience de lecture est expérience poétique. Les constants jeux de mots représentent alors un hymne à la théâtralité de la langue.

+ Extrait de l'article : Une part du théâtre qui s'ouvre à la recherche de Marie Bernanoce et Sandrine Le Pors, éditions Recherches et Travaux n°87 (2015)

 

Les Trois jours de la queue du dragon de Jacques Rebotier, entre théâtre, musique et poésie un article de Nathalie Rannou, Maître de conférence langue et littérature française à l'Université de Rennes

éditions Recherches et Travaux n°87 (2015)  < lire l'article complet par ici > 

 

"en 2001, le plan Lang-Tasca pour les arts et la culture a initié de profondes transformations dans le champ de la littérature en primaire : le théâtre en effet y a fait son entrée. C'est ainsi que la liste des documents d'accompagnement de 2002 a proposé une dizaine de pièces de théâtre pour la jeunesse au cycle 3. En 2007, cela déboucha sur une trentaine de pièces, y compris pour le cycle 2, dont beaucoup dans des esthétiques très peu habituelles au regard de l'écriture classique : ne citons que Les Trois Jours de la queue du dragon de Jacques Rebotier ("Heyoka jeunesse", Actes Sud-Papiers, 2000). Une brèche s'est ainsi ouverte, dont les effets ont été très vite sensibles dans les manuels de primaire mais que les Instructions Officielles de collège ont beaucoup tardé à relayer. "

Extrait de l'article : Pourquoi et comment lire du théâtre en classe de collège de Marie BernanoceMaître de conférences en Arts du spectacle et littérature à l'Université de Grenoble

 

presse

Cairn Revue de littérature comparée

"Les Trois Jours de la queue du dragon (“The Three Days of the Dragon’s Tail”) from Jacques Rebotier, over Boundaries between Theater, Music and PoetryNathalie Rannou

Les Trois Jours de la queue du dragon de Jacques Rebotier, entre théâtre, musique et poésie. Lire l'article > 

édition Actes Sud Papiers - Théâtre de Sartrouville CDN - 2000