Le dos de la langue

(poésie courbe)

tabs

Mademoiselle, voudriez-vous courbons nos langues ? (Pas l'échine !) Aimeriez-vous redressons langage ? Par racines... Que prenons-re les lettres au mot ? Et que pendez-les ? Par les pieds ? Plus si affinités ?

Se souvenir soudain que scènes de ménage égalent scènes de méningerie, marcher ligne de crête entre fil intérieur de la pensée et chose proférée, faire collecte, ou cueillette, c'est-à-dire antho-logie, ou flori-lège, selon que grec ou latin, qui est "choix de fleurs", id est bouquet choisi, bref recueil, de textes écrits de 1985 à 2000, ou de 2000 à 1985, selon courbure du temps, et d'espace, et point de vue où la vie vous place, pour poser oeil sur calembour et l'autre sur étymologie, se dire qu'étymologie quelque fois n'être pas autre chose que calembour qui a bien réussi, dans la vie, outiller bien avec outils d'indicatif, infinitif, impératif, indiquer impérieusement l'infini, placer ça tout haut sous le haut patronage de monsieur Paul, saint, qui sut le premier supplier "que ceux qui aient le don des langues, qu'il n'y en ait pas plus de deux ou trois qui parlent une langue inconnue, et qu'ils parlent l'un après l'autre !", Première Epitre aux Corinthiens, XIV, 27, pour enfin, regrretter, allegretto, de ne pouvoir faire aboutir votre appel.

 

Voir le site de l'éditeur >

ISBN 2-07-076138-X

 

 

l'arbalète GALLIMARD - 2001